Cap sur New York en transat

Au printemps 2024, cap sur New York en transat ! CHALLENGE OCEAN propose deux nouvelles traversées de l’Atlantique à la voile à bord de Whirlwind, monocoque de 21m avec équipage. Il a été conçu pour le BT Global Challenge, le tour du monde en équipage contre les vents et courants dominants.

Une traversée de l’Atlantique Nord pour rallier New York !

Voilà de (très) nombreuses années que nos voiliers avec équipage mettent le cap, chaque hiver, sur les Antilles. C’est une aventure des temps modernes pour ceux qui rêvent de traverser l’Atlantique à la voile. Mais tout le monde n’a pas nécessairement envie d’aller aux Antilles sur la route de l’alizé. Alors imaginez un instant la statue de la liberté qui pointe sa flamme sur l’horizon, porte d’entrée de la métropole qui ne dort jamais !

3200 milles nautiques en tant qu’équipier engagé

Naviguer au large, c’est vivre au rythme des quarts – montant, descendant – et partager la vie en équipage, à 100%. Face à l’océan, il faut parfois supporter du mauvais temps, du froid, de l’humidité ou de la chaleur, parfois des « emmerdes ».  Il faut donc être prêt psychologiquement à participer à une transatlantique.

Nos clients embarquent comme équipier avec une participation 100% active à la vie du bord. C’est donc un réel engagement, un défi pour sortir de sa zone de confort. L’équipage professionnel du bateau pour cette navigation hauturière est composé de 2 marins professionnels, diplômés Marine Marchande et Jeunesse & Sport. Il encadre les 10 équipiers embarqués et assure la sécurité du bord.

Et la météo dans tout ça ?

Au printemps, les conditions météo sont les plus favorables pour ce stage hauturier de 3200 milles nautiques (en route directe) à travers l’Atlantique Nord. D’après les « weather charts » et l’expertise d’Hervé LAURENT, notre routeur à terre, on peut compter sur une moitié du parcours au près, l’autre au portant.

Pour la transat retour sur Lorient, via St. Pierre & Miquelon, archipel français du bout du monde, compter environ un tiers de la navigation au près, la moitié au reaching (travers), le reste au portant (plus de 100° du vent). N’étant pas une science exacte, la météo du bord sera appuyée par notre routeur à terre. L’équipage devra quand à lui faire marcher le bateau !

Pour connaitre les dates des traversées de l’Atlantique Lorient / New York / Lorient ⏯

Pour en savoir plus sur les conditions d’entrée aux États Unis, c’est par ici…

Crédit photos Diego DMZ – St. Pierre & Miquelon – Pierre BLACHE